Allopathie & Homéopathie

Nom de la médecine Classique.

L’allopathie est définie comme « la façon de traiter la maladie par l’utilisation d’agents qui produisent des effets différents de ceux de la maladie traitée ».
Le mot a été inventé par l’homéopathe Samuel Hahnemann pour désigner les remèdes qui ne sont pas homéopathiques.
En opposition à homéopathie (allos = autre, différent), ce terme signifie médecine ne recourant pas au principe de similitude (omoïos).

Claire FABRY
D.U. d’homéopathie (Faculté de  pharmacie de LYON)

 

En association aux conditions d’hygiène de vie, elle est l’un des principaux éléments de l’augmentation de l’espérance de vie.
Elle utilise de plus en plus des molécules de synthèse mises au point par l’industrie pharmaceutique.
Mais la phytothérapie et l’oligothérapie en font également partie.

 

Aujourd’hui l’allopathie est la thérapeutique officielle, pratiquée dans les hôpitaux et enseignée pendant les études universitaires.

Patrick FABRY
D.U. de toxicologie clinique & pharmacovigilance
(Faculté de Médecine de Marseille)